La sexualité des personnes âgées : toujours du désir avec l’âge

Chez les seniors, la vie sexuelle ne part pas en retraite. Loin des tabous encore vivaces, avec l’âge, l’art d’aimer se cultive... À condition de s’accepter puis de s’adapter.

Lire nos dossiers :

Vieillir ne veut pas dire « privé de plaisir » !

En vieillissant, on a peur de ne plus pouvoir goûter aux plaisirs de la vie, y compris à ceux de l’amour

Mais aujourd’hui, et notamment grâce aux progrès réalisés par l’industrie pharmaceutique, on peut conserver une santé sexuelle bien plus longtemps qu’on ne le croyait. Comme le souligne-le Dr Marine Coleson, sexologue, « on peut faire l’amour très longtemps ! » La sexualité peut se prolonger dans le plaisir.

« Des femmes pensent qu’à 58 ans, une vie sexuelle est inenvisageable. Pourtant, j’ai découvert qu’il est même possible de connaître une vie amoureuse épanouissante ! », témoigne Marie, séparée de son époux.

>> À lire aussi : Senior : Trouble de l’érection : on peut les traiter !

D’autant que nous vivons plus âgés et en meilleure santé. Le traitement des troubles sexuels a progressé. L’absence de partenaire, suite à un veuvage ou une séparation, n’est plus irrémédiable.

Autre signe des temps, les femmes d’aujourd’hui sont plus autonomes et sortent plus facilement.

L’image des seniors commence à changer. Leur sexualité s’affirme, on en parle plus facilement. On sait qu’à 70 ans, on peut encore avoir de bonnes années devant soi !

>> À lire aussi : Après 60 ans : comment faire durer le désir ?

Ce qui peut gêner

Chez la femme, la ménopause peut être à l’origine d’une sécheresse vaginale.

Des traitements (local ou général) existent. Autre problème, la baisse de désir, raconte Michèle, 61 ans : « Du jour au lendemain, vers 56 ans, j’ai perdu tout désir, sans raison apparente. Quand j’étais enfant, je mangeais du sucre à poignées. Je me rappelle combien ça me semblait bon, mais je n ‘ai aucune envie de recommencer. Ça me fait le même effet pour le sexe. »

Si l’on souhaite remédier à cette perte de désir, le mieux est de consulter son gynécologue ou un psychothérapeute.

Des femmes se plaignent aussi de l’attitude de certains hommes. Ainsi, Marie-Jacques, 60 ans, veuve depuis deux ans : « Je cherche à refaire ma vie, mais souvent les hommes croient, parce que nous aimons sortir ; danser, que nous sommes des gamines qui veulent juste coucher. »

Tout n’est pas rose non plus pour les hommes. « L’andropause touche la moitié d’entre eux à 65 ans, prévient le Dr Béatrice Cuzin, urologue-andrologue au CHU de Lyon. Elle provoque une baisse de la testostérone, du désir et de l’érection. »

La dysfonction érectile augmente avec l’âge. Mais les traitements actuels peuvent s’avérer efficaces. Ces “pannes” engendrent parfois aussi des éjaculations précoces, car, en accélérant le mouvement pour maintenir l’érection, on risque d’accélérer l’éjaculation. Là encore, les pilules (bleues ou autres) peuvent redonner confiance.

Mais, pour ne pas se confronter au problème, l’homme choisit souvent de ne plus avoir de rapports sexuels.

« Des seniors ressentant du désir pensent que c’est anormal et s’interdisent une part de leur sexualité », dit Myriam N, fondatrice du magazine senior Priorite-seniors.fr. Ces fausses croyances peuvent faire d’une difficulté mécanique guérissable, une impossibilité à long terme.

A lire aussi : La sexualité des femmes après 50 ans

Une relation basée sur l’échange et la tendresse

La retraite est loin de devoir être une période désagréable. On a du temps, les enfants ne sont plus à la maison...

Pour Bluette, 62 ans, elle est plutôt bénéfique : « Mon mari n’avait pas connu de femmes avant moi et cela a un peu faussé notre couple. Depuis la retraite, le changement se fait doucement. Il y a moins de désir mais on se retrouve avec une profonde tendresse, respectueux l’un de l’autre. Je ressens moins de stress et suis plus sereine, comblée. »

Comme le résume Marine Coleson : « Le sexagénaire, c’est celui qui est enfin arrivé à l’âge du sexe !». Et plus on a une activité sexuelle, plus celle-ci pourra être prolongée : la testostérone diminue en l’absence d’activité sexuelle. Chez les femmes, le meilleur traitement contre la sécheresse vaginale est de continuer à faire l’amour ! En d’autres termes, il faut s’exercer !

Avec l’âge, il faut s’accepter, puis s’adapter à sa nouvelle sexualité. On garde comme référence nos relations à 30 ans. Mais ce schéma doit être dépassé. Ce que l’on a perdu en capacité physique, on le gagne en connaissance, en intimité. La physiologie change avec l’âge : « À 20 ans, le mode d’obtention d’une érection est psychogène, entraîné par le mécanisme des fantasmes, rappelle Sophie Cuzine. À 60 ans, il est sexogène : la stimulation doit être physique. »

Une participation du couple est alors nécessaire. Et c’est dans le couple que l’on doit apprendre à changer les rôles, à passer d’actif à réceptif. Il faut accepter à un moment donné de se laisser caresser; à un autre, de prendre l’initiative.

La sexualité passe aussi par tout ce qui l’entoure. On doit entretenir la proximité physique, mais aussi le fait de bien manger, ensemble, pour le plaisir du sensoriel et du relationnel. Tout ce qu’on dit alors, l’échange, la manière de bercer l’autre de paroles agréables crée un climat bénéfique. Climat dans lequel pourra se mettre en place une sexualité joyeuse et tendre.

>> À lire aussi : Senior : garder et entretenir son tonus sexuel

Qui consulter ?

Il faut oser poser des questions. Certains problèmes peuvent être désamorcés facilement. Mais refuser d’en parler peut provoquer une perte d’intimité et même créer des pathologies. Un médecin généraliste pourra prendre en charge ou orienter ses patients vers des sexologues ou des urologues-andrologues.

En homéo

Perte de tout désir sexuel :

  • Chez la femme :
    • Conium Maculatum 7 CH.
  • Chez l’homme :
    • Onosmodium 7 CH. Trois granules, au réveil et au coucher.

Difficultés d’érection : Laladium 5 CH, trois granules, trois fois par jour.

Ejaculation sans érection : Sélénium 7 CH, une dose tous les huit jours.

Sécheresse vaginale : Sepia 5 CH, trois granules, au réveil et au coucher.

Douleurs lors de la pénétration : Lausticum 9 CH, une dose tous les huit jours. Dr C.-R. D.

Pour continuer votre lecture : http://www.notretemps.com/sante/sexualite

10 réactions à La sexualité des personnes âgées : toujours du désir avec l’âge

  • Quels sont les recours si un sexologue n’a pas un comportement correct ?

    • Vous pouvez vous adresser aux organisations professionnelles qui déclencheront, le cas échéant, une enquête interne. Vous avez également la possibilité de porter plainte auprès du Conseil national de l’Ordre des médecins (si le sexologue est médecin) ou auprès d’un tribunal.

    • Merci pour votre réponse rapide. Un sexologue peut-il me demander de me déshabiller ?

    • Seul un médecin peut vous examiner. Dans ce cas, il vous demandera
      de vous déshabiller et de vous allonger sur une table d’examen. Il portera
      des gants. En réalité, les troubles sexuels ont rarement une origine
      organique justifiant cet acte médical. Néanmoins, si vous vous plaignez
      de douleurs (vaginisme par exemple), un examen peut être nécessaire.

  • Je suis toujours en manque et je n’y arrive pas.

  • Je suis homme âgé de 61 ans et ma femme à 54 ans. Elle refuse souvent d’avoir des rapports sexuels avec moi parce que elle n’a pas d’envie.
    Que dois je faire pour la convaincre ?

    • Ça fait 3 mois que j’ai envoyé ce message et je n’ai pas vu de réponse. Pourquoi ?

  • J’ai 61 ans, ma femme 35 ans j’ai du mal a avoir un érection longue… Que dois je faire ?

  • Didier : achète-toi sur ordonnance mais sans lui dire du Cialis
    C’est quoi une érection longue?
    Jusqu’à son orgasme à elle?

  • Les sex toys, c’est bon et ça marche très bien ! Allez y ! Parole d’une connaisseuse 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dictum elit. ut mi, nunc at risus